Janvier - L’ADRIC poursuit la diversification de ses activités

En 2009, l’ADRIC poursuit la diversification de ses activités.

Capitalisant plus de 15 années d’expériences, notamment celles issues du service formation de l’ADRI (Agence du développement des relations interculturelles), l’ADRIC a réussi son défi, en approfondissant ses compétences et en développant ses réseaux.

Véritable interface entre la réflexion et l’action, l’ADRIC s’est développé pour devenir un partenaire incontournable des acteurs locaux qui s’interrogent et agissent dans le champ de la lutte contre les discriminations et contre les violences, en faveur de l’égalité des chances et de l’implication citoyenne.

Développement et innovation : nouvelles offres de formation

En 2008, de nombreux partenaires nous ont renouvelés leur confiance : organismes d’Etat, collectivités territoriales, organismes de formation et d’Habitat social, réseaux associatifs de promotion des droits des femmes, centres sociaux, etc.

En 2009, l’ADRIC s’engage sur de nouvelles offres de formation, avec notamment la thématique "Mieux accompagner les migrants dans le processus d’insertion socio-économique", auprès des auditeurs/trices et assistants/es sociaux de l’ANAEM.

De nouvelles formations-actions se mettent également en place :

- "Optimiser les ressources positives existantes en faveur de la prévention des violences subies et exercées par les jeunes", auprès de la Mairie de Villetaneuse ;

- "Parentalité et diversité socioculturelle" en partenariat avec le CCAS de Dijon.

Capitalisation des savoir-faire : les guides méthodologiques de l’ADRIC

Un premier guide "Face aux violences et discriminations : accompagner les femmes issues des migrations. Un outil pour analyser et agir" a été édité en septembre 2008.

Des séminaires de sensibilisation et d’appropriation de cet outil ont déjà été organisés auprès de la Région Picardie et de la Région Centre. Sa diffusion se poursuivra cette année sur l’ensemble du territoire.

En 2009, l’ADRIC éditera, en vue du développement d’interventions spécifiques, un autre guide méthodologique sur une thématique intéressant vivement les acteurs locaux : "Laïcité/ diversité culturelle et cultuelle/ citoyenneté".

Ces projets n’auraient pu voir le jour sans le soutien actif de partenaires privilégiés : la DAIC, l’ACSE, les Régions Ile-de-France, Picardie et Centre, ainsi que la Mairie de Paris.

Rôle d’expertise sur le plan national et international

Enfin, l’ADRIC est de plus en plus sollicitée dans le cadre de diverses manifestations :

- Cinquième Forum Européen du Conseil de l’Europe à Prague (novembre 2008) - Intervention de l’ADRIC, représentée par sa directrice Chahla BESKI en qualité d’experte : "Pour une éducation de qualité, une nécessaire articulation entre diversité et citoyenneté" ;

- Paris du Vivre ensemble (avril 2008) - Intervention de l’ADRIC : "La pédagogie interculturelle : un outil pour promouvoir la diversité à l’école" ;

- Petit déjeuner de France Terre d’Asile (mai 2008) : "Améliorer l’accueil des réfugies dans les administrations" ;

- Assises du CNIDFF (juin 2008) - Intervention de l’ADRIC : "Au delà des discriminations, créer les conditions de l’égalité pour favoriser la pleine citoyenneté" ;

- Séminaire de la HALDE (septembre 2008) - Intervention de l’ADRIC "La laïcité au regard des enjeux du dialogue interculturel" ;

- Semaine de l’Egalité en Ile de France (décembre 2008) - : Intervention de l’ADRIC sur la question de la lutte contre les discriminations.