Mars 2017

8 mars : Retours sur la journée internationale des droits des femmes

Dans le cadre de son engagement pour la formation, l’éducation et la sensibilisation à l’égalité entre les femmes et les hommes, l’ADRIC est intervenue sur plusieurs évènements, portant sur des thématiques complémentaires, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes.

Conférence sur la co-responsabilité parentale, en partenariat avec le CIDFF de l’Aude

Dans le cadre de l’animation du réseau Audois sur l’égalité femmes-hommes, l’ADRIC est intervenue sur le thème "Egalité et coresponsabilité parentale : l’implication des pères", auprès des acteur-trice-s institutionnel-le-s et des professionnel-le-s de l’action sociale intervenant en quartier politique de la ville.

La progression de l’égalité sociale entre les femmes et les hommes a entrainé des transformations importantes dans les schémas familiaux et une recomposition de la notion de parentalité. Partant de ce constat, l’intervention de l’ADRIC avait pour but d’engager les participant-e-s dans une réflexion sur les actions engagées par les politiques publiques dans le sens de l’égalité parentale, et de construire un échange autour de leurs missions professionnelles d’accompagnement des familles.

Conférence-débat auprès de la Ville de Bagnolet sur l’égalité femmes-hommes et l’interculturalité

Afin de sensibiliser les habitant-e-s de la ville de Bagnolet à l’égalité femmes-hommes, la Mairie organisait une soirée autour de la thématique "L’égalité à travers les frontières". Dans ce cadre, l’ADRIC a animé une conférence sur les questions liées aux droits des femmes et à l’impact des codes socioculturels dans les rapports de genre.

La présentation, à laquelle ont assisté une trentaine d’habitant-e-s du quartier, d’animateur-trice-s en maison de quartier et d’élu-e-s, a permis de dresser un état des lieux des inégalités femmes-hommes à travers le monde ainsi que de présenter les luttes féministes aujourd’hui. Les exemples de résistances féministes ont particulièrement intéressé les participant-e-s, de même que la question du traitement de la violence dans les systèmes patriarcaux.

 

Séminaire "Femmes et radicalisation" à la Préfecture d’Ile de France – 10 mars

​La Direction Régionale aux droits des femmes et à l'égalité ​de la Préfecture d'Ile-de-France ​organisait le 10 mars un séminaire sur la thématique "Femmes et radicalisation". Chahla Beski-Chafiq, sociologue et fondatrice de l’ADRIC, y était invitée pour une intervention sur la thématique de "l’instrumentalisation des droits des femmes par l’islamisme".

En s'appuyant sur les observations et études réalisées notamment au sein de l'ADRIC, l'intervenante a abordé le caractère inégalitaire de l'idéologie islamiste qui instrumentalise la religion à des fins politiques. Elle a également présenté les mécanismes de son développement et les facteurs qui le favorisent, y compris auprès des femmes. L'analyse complexe de ce phénomène est en effet nécessaire pour déconstruire les propagandes identitaires et agir en faveur des droits des femmes et de l'égalité entre les genres.

Dans la même dynamique, l’ADRIC engage ce mois-ci une formation auprès des professionnel-le-s des Missions Locales de la région Centre Val de Loire intitulée "Prévenir les phénomènes de radicalisation". L’enjeu de cette action est de fournir aux participant-e-s des outils pour mieux identifier et analyser les situations de repli identitaire et les risques de radicalisation religieuse chez les jeunes accompagné-e-s, afin de mieux agir face à ces phénomènes.