Inscription à l'ADRIC/ACTU

2018

Septembre 2018 : Former les acteur.trice.s et sensibiliser leurs publics pour une approche globale en faveur de l'accompagnement des personnes migrantes

La formation des professionnel.le.s

Depuis 2016, l’ADRIC intervient auprès de CDC Habitat Adoma (SAEM, filiale du groupe CDC Habitat), à travers des actions de formation à destination des intervenant.e.s sociaux œuvrant au sein de ses dispositifs (CADA, ATSA et HUDA), à différents niveaux : l’accueil et l’hébergement, l’accompagnement administratif, social et médical, la scolarisation des enfants et la mise en relation avec les services du territoire, la gestion des sorties et l’accès au droit commun en fin d’accompagnement.

À partir de septembre, ces interventions se poursuivent avec de nouvelles sessions. La formation est dispensée par l’ADRIC, suite à une consultation lancée en 2016 par CDC Habitat Adoma.

Parmi les thématiques traitées :

  • L’accompagnement social en contexte interculturel

Au regard de la temporalité spécifique liée au séjour des personnes migrantes et des contraintes d’une intervention sociale souvent marquée par l’urgence, les professionnels soulignent des tensions, des conflits, des mécompréhensions et des mécanismes de défense réciproques. La connaissance du contexte migratoire, des situations socioculturelles en termes de divergences mais aussi de convergences, des problématiques spécifiques des demandeurs d’asile ainsi que les outils de la démarche interculturelle, sont autant d’apports de la formation ADRIC qui permettent de répondre aux situations-problèmes et contribuent à une meilleure qualification des intervenants sociaux, tels que ceux des établissements Adoma.

  • Les violences liées au genre et la spécificité des violences vécues par les femmes issues des immigrations

Lire la suite : Septembre 2018 : Former les...

Juin 2018 - SENSIBILISER DES PUBLICS JEUNES : Accompagnement d'éducateur.trice.s dunquerkois et interventions au sein des lycées franciliens

Formation d’« éducateur.trice.s » et création de cycles d’animation
  
L’ADRIC organise et développe depuis de nombreuses années des projets de formation et de sensibilisation auprès des jeunes sur les questions liées aux valeurs citoyennes et au vivre ensemble.
 
image1Forte de cette expérience, elle a été retenue par la Ville de Dunkerque pour former de jeunes animateur.trice.s dans le cadre de « Recognize and change ». Ce projet européen vise à lutter contre les discriminations et violences liées au genre et à l’origine culturelle, grâce à une sensibilisation des jeunes par leurs pairs.
 
L’ADRIC y assure la formation de 19 éducateur.trice.s (étudiant.e.s à l’IRTS, jeunes en service civique pour la Ville) pour une durée de trois ans. Ces derniers bénéficieront de 40 heures d’accompagnement par an, afin de préparer et de renforcer leur mission d’animation d’ateliers au sein d’établissements scolaires (lycées et collèges).
 

La formation développe différents axes avec une progression pédagogique sur le thème transversal de la lutte contre les discriminations. Pour cette première année, il s’agissait de « La relation à soi et aux autres » : interroger ses propres représentations, échanger sur la diversité des références, mieux saisir l’impact de la diversité des codes socioculturels et les facteurs à l’œuvre dans le processus de socialisation, leur rôle dans la construction identitaire des jeunes, etc. Chaque module permet de transmettre aux stagiaires des connaissances sur la thématique, de les accompagner dans la création d’un cycle d’animation adapté, tout en travaillant sur leur posture d’animateur vis-à-vis d’un public scolaire.

Lire la suite : Juin 2018 - SENSIBILISER...

Avril 2018

Prévenir les phénomènes de radicalisation dans le travail d’accompagnement des jeunes

En s’appuyant sur les travaux qu’elle a menés dès 2008 sur les questions liées aux phénomènes de radicalisation (voir l’étude « Jeunes et radicalisation » en cliquant ici ) ainsi que sur l’expertise de ses formateur.trice.s, l’ADRIC intervient depuis trois ans en direction de différents professionnel.le.s  (agents de collectivités, acteurs jeunesse, acteurs de la prévention et de la justice, du logement social, de l’insertion professionnelle) à travers des formats adaptés aux attentes des structures partenaires (cycles de formations, ateliers, séminaires, conférences, etc.).

Durant ce début d’année 2018, plusieurs projets de formation ont été menés par l’ADRIC sur cette problématique.

A la demande de la Ville de Saint-Denis, un programme de formations a été engagé dès 2016, en direction des professionnel.le.s du territoire œuvrant dans les champs de l’accompagnement socio-éducatif et de la prévention. Ces interventions leur ont permis d’acquérir une approche complexe des phénomènes de radicalisations religieuses, d’améliorer leur compétence d’analyse et de repérage des situations à risques, puis d’approfondir la réflexion sur la laïcité et son rôle dans la prévention de ces phénomènes.

D’autres exemples d’actions contribuent à approfondir cette démarche dans le travail d’accompagnement des jeunes.

  • « Prévention des phénomènes de radicalisation : mieux agir dans l’accueil et l’accompagnement des jeunes » - Formation pour les personnels du Crous de Montpellier (2017/2018)

Lire la suite : Avril 2018

Février 2018 - Migration et idées reçues : Un jeu et des outils pour déconstruire nos représentations

Le 17 janvier 2018, la Mission Egalité Diversités de la Ville de Toulouse organisait la restitution du projet AMITIE CODE qu’elle pilote depuis mai 2015. Ce projet, dont le chef de file est la Ville de Bologne, a été financé par la Commission européenne au titre du programme « Development Education and Awareness Raising (DEAR) ». Il vise à engager les acteurs jeunesse et les jeunes eux-mêmes dans une réflexion critique sur les questions mondiales liées au développement, aux droits humains et aux migrations, afin de favoriser de nouvelles idées et de changer les attitudes.

Dans le cadre de ce projet, l’ADRIC a proposé un cycle de formation à destination des acteur.trice.s toulousains œuvrant pour la socialisation et l’éducation des jeunes (agents de la Ville et enseignants de l’Éducation nationale). Retrouvez plus d’information ainsi que les dossiers pédagogiques de la formation sur le site AMITIE CODE en cliquant ici

Jeu Miroir photoDe par ses apports théoriques et pratiques, et à travers notre approche interculturelle, la formation a permis de co-construire une démarche et des outils adaptés pour intervenir auprès des jeunes sur ces sujets.

En s’appuyant sur les acquis et réflexions des participant.e.s et partenaires, l’ADRIC a réalisé trois outils, utilisables à différents niveaux :

- Un livret de capitalisation de la formation qui comporte un ensemble de savoirs, de repères méthodologiques et d’exemples pratiques, pour optimiser la posture des professionnel.le.s. Cliquez ici pour le télécharger

- Le jeu MIROIR (destiné aux jeunes, à partir de 14 ans) : pour acquérir des connaissances sur les migrations en France,MIROIR travailler sur les idées-reçues et mieux les déconstruire, réfléchir et débattre sur les problématiques liées aux migrations, droits humains et développement ;

- La notice d’accompagnement du jeu : Pour aider les professionnel.le.s dans l’animation d’une partie et développer l’argumentaire des joueur.se.s.

Le jeu et sa notice ne sont pas téléchargeables pour le moment. Vous pouvez en revanche contacter l’ADRIC pour mettre en place une action autour de ces outils (formation, atelier,…).

[Pour les acteur.trice.s toulousains, des boîtiers ont été édités à un tirage limité ; vous pouvez vous renseigner auprès de la Mission égalité diversités de la Mairie de Toulouse, à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ]

Janvier 2018

Le 11 janvier dernier, l’ADRIC intervenait auprès des acteur.trice.s du quartier de la Goutte d’Or (Paris 18ème) pour la restitution du livrable « Coéducation et soutien à la parentalité », réalisé à l’issue d’un projet engagé en 2016. La présentation de cet outil est l’occasion de revenir sur les récentes réalisations de l’ADRIC sur le thème de la parentalité, dans le cadre d’actions multi partenariales et au sein de différents territoires.

 

coedeucation paris 18 gtoCoéducation et soutien à la parentalité dans un contexte de diversité socioculturelle, en partenariat avec Le GIP pour la Réussite éducative de Paris, la Mairie de Paris et l’EDL du 18ème Goutte d’or

Au sein du quartier de la Goutte d’Or, le GIP pour la Réussite Éducative et le réseau d’éducation prioritaire ont souhaité créer un espace d’échange et de réflexion pour des acteur.trice.s intervenant, à différents titres, dans l’éducation des enfants. Il s’agissait de co-construire une approche commune des situations rencontrées en lien avec l’exercice de la parentalité, et d’optimiser le travail en réseau.

Cet espace a pris la forme d’une formation-action proposée et animée par l’ADRIC. La capitalisation des acquis de cette formation a abouti à la création d’un outil destiné aux professionnel.le.s.

Cet outil met en lumière la démarche mise en œuvre, les concepts développés autour des notions de coéducation et de parentalité, mais également les apports des acteur.trice.s (professionnels, parents) en termes de constats, de savoirs et pratiques adaptées pour renforcer le travail collectif.

Le livret est disponible sur notre site (rubrique Nos publications) ou en cliquant ici 

La Charte départementale de la parentalité de l’Yonne : Une culture commune et des actions partagées

charte yonne parentaliteLa création de la Charte, souhaitée par le Comité départemental de coordination des dispositifs de soutien à la parentalité (représenté par la CAF de l’Yonne), est le résultat d’une démarche innovante à plus d’un titre.

Construite à partir d’un projet proposé et animé par l’ADRIC et Jacqueline Costa-Lascoux, elle s’est appuyée sur la philosophie du Réseau d’Écoute d’Appui et d’Accompagnement des Parents (REAAP) et sur la contribution d’un nombre important d’acteur.trice.s, représentant les associations, les parents et les professionnel.le.s de l’action sociale, favorisant la participation de toutes et tous, afin de respecter les spécificités territoriales et d’en garantir la représentativité. Elle est l’une des premières chartes élaborées au niveau d’un département.

Lire la suite : Janvier 2018

feed-image RSS

SOUTENEZ L'ADRIC ! > Faites un don en ligne