Avril - Ensemble pour lutter contre toutes formes de discriminations

Ce mois-ci à Dole, en partenariat avec MD Formation Conseil, l’ADRIC intervient sur la question de la lutte contre les discriminations pour l’association Loisirs Populaires Dolois (LPD).

1. Le projet "Ensemble pour lutter contre toutes les formes de discriminations"

Dans le cadre d’un plan régional de lutte contre les discriminations porté par l’ACSE, la Ville et l’Agglomération du Grand Dôle, le cabinet MD Formation/Conseil met en œuvre un projet d’accompagnement formatif sur la question de la lutte contre les discriminations, pour les partenaires institutionnels et associatifs de l’association LPD.

L’association LPD œuvre majoritairement sur les quartiers sensibles de la Ville de Dôle et sur une communauté de communes rurales. Elle accueille des usagers d’origines ethniques, culturelles, sociales et géographiques différentes.

- Finalité : Création d’une Charte locale de lutte contre les discriminations sur la base d’un projet commun sur trois ans.

- Objectif : Co-construire un projet adapté et systémique pour lutter contre toutes les formes de discrimination dont pourraient faire l’objet les enfants, les jeunes et les familles accueillis au sein de l’association LPD et dans les associations et établissements partenaires de l’action.

- Déroulement : 5 phases d’intervention pour apporter des compétences spécifiques et de la cohérence dans l’intervention des acteurs concernés.

2. L’ADRIC et la formation "Lutte transversale contre tous les types de discrimination"

Sollicitée par MD Formation/Conseil, l’ADRIC intervient pendant les phases de sensibilisation et de formations des acteurs locaux, institutionnels et associatifs, professionnels et bénévoles partenaires du projet.

Les savoirs et savoir-faire de l’ADRIC sur la question des discriminations permettront aux stagiaires d’acquérir des connaissances théoriques et des compétences pratiques afin de :

- Comprendre et adhérer aux enjeux de la prévention des discriminations et de la mise en œuvre de l’égalité de traitement ;

- Engager une réflexion sur ses propres pratiques et favoriser l’acquisition de nouveaux comportements professionnels ;

- Mieux saisir les discriminations, comprendre ce qui les produit, analyser les mécanismes et les pratiques le plus souvent invisibles (directes ou indirectes, systémiques, institutionnelles ou non, intentionnelles ou non) qui concourent à leur production et à leur reproduction ;

- Savoir entendre et écouter les personnes qui ont à subir des discriminations ;

- Etablir un ensemble référentiel commun (langage, démarches juridiques, représentations), qui puisse être utilisé comme outil de travail pour toute la durée du projet et au-delà.