Mars - Les avancées du projet PRAIT – PRimo-Arrivantes Intégration dans les Territoires

Lancé au printemps 2009 par le CNIDFF et l’ADRIC, avec le soutien du Fonds européen de l’intégration, le projet « PRAIT » arrivera à son terme à la fin mars 2010. Son objectif est de favoriser l’accès aux droits des femmes primo-arrivantes de pays tiers, comme élément de leur intégration dans la société française.

Des guides méthodologiques adaptés aux besoins et enjeux locaux

Du point de vue opérationnel, le projet aboutira à la réalisation d’un guide méthodologique, destiné aux acteurs-es œuvrant dans l’accueil et l’accompagnement des femmes primo-arrivantes. Le guide sera décliné en trois versions, une pour chacun des trois territoires pilotes sur lequel le projet a été porté, à savoir :

- Région Centre – en partenariat avec les CIDFF du Loiret et d’Eure-et-Loir ;

- Région Rhône-Alpes – en partenariat avec les CIDFF du Rhône et de l’Ardèche ;

- Paris – en partenariat avec l’ASSFAM Paris.

Une dynamique partenariale renforcée dans les territoires

Le projet vise également à établir sur le long terme une dynamique de réseau, en permettant une meilleure identification des acteurs-es présent-es sur le territoire, de leurs compétences et de leurs champs d’intervention.

Des ateliers d’échanges de pratiques et de formation ont été menés sur chaque territoire, réunissant des acteur-es institutionnels et associatifs de différents profils professionnels (assistante sociale, conseillère économique et familiale, infirmière, conseillère emploi, déléguée du procureur, directrice d’école, directrice de CADA, chargé de mission santé-ville, etc.).

Ayant rencontré un vif succès auprès des participant-es, ces ateliers ont suscité un écho très positif. Ils ont notamment permis d’envisager la mise en place de nouveaux partenariats locaux :

- à Dreux, pour la formalisation d’un pôle anti-discrimination ;

- à Orléans, un partenariat avec le Pôle Emploi ;

- à Lyon, des actions de sensibilisation/formation avec les personnels travaillant en CADA.

En mars, trois séminaires vont marquer la clôture du projet : Le 25 à Paris, le 26 à Orléans et le 30 à Lyon.

Ils permettront de dégager les pistes d’actions futures permettant de pérenniser les acquis du projet et de transmettre la méthodologie et les outils validés.