Février 2017

« Accueillir et accompagner les femmes primo-arrivantes face aux violences et aux discriminations » : un séminaire pour les acteurs-trices de l'Essonne

L’accueil des femmes migrantes primo-arrivantes nécessite une connaissance des situations spécifiques rencontrées par ce public, et notamment des enjeux liés aux cumuls de discriminations et de violences. Face aux besoins exprimés par les acteurs-trices de l’Essonne, l’ADRIC organise une journée de séminaire à la Mairie de Grigny le 21 février prochain.

Cette journée est réalisée avec le soutien de la DRDFE et de la DDCS de l’Essonne, et en partenariat avec le CIDFF 91, GAMS, Voix de Femmes, FIA/ISM et Génération 2.

Un exposé-débat se tiendra le matin, sur les situations vécues par les femmes primo-arrivantes et notamment les problématiques liées aux cumuls de discrimination, aux violences, à l’isolement et à l’exclusion. L’après-midi sera consacré à des ateliers en sous-groupes portant sur les thématiques des violences conjugales, des mutilations sexuelles, du mariage forcé et des enjeux de la laïcité.

Les inscriptions sont ouvertes aux professionnel-le-s et bénévoles travaillant au sein du département de l’Essonne dans l’accompagnement des publics primo-arrivants. Vous trouverez plus d’informations sur le déroulement de cette journée dans le programme en pièce jointe, et pouvez dès à présent vous inscrire en cliquant sur le lien suivant :

https://www.inscription-facile.com/form/hIeMRUOZJWSESiSIYxbe

« Mieux agir dans l’accueil et l’accompagnement des migrant-e-s primo-arrivant-e-s » : formation d'acteurs socio-éducatifs à Nantes

L’ADRIC a conduit un cycle de formation en partenariat avec le Centre éducatif Tréméac. Cette action, soutenue financièrement par le Ministère de l’Intérieur, se composait de trois journées de formation auprès de professionnel-le-s du secteur socio-éducatif œuvrant dans l’accueil de jeunes migrant-e-s.

Ajusté aux besoins rencontrés par les acteurs-trices du terrain, le module proposé par l'ADRIC a permis d’aborder plusieurs dimensions complémentaires liées aux savoirs, savoir-être et savoir-faire nécessaires à l’accueil et l’accompagnement de publics primo-arrivants :

Collèges pour l’égalité : un dispositif de sensibilisation pour les élèves parisien-ne-s

Afin de renforcer l’implication des jeunes collégien.ne.s dans la lutte contre les stéréotypes et les violences de genre, la Mairie de Paris a mis en place en 2016 le dispositif d’éducation à la citoyenneté « Collèges pour l’égalité ». Dans le cadre de ce programme, l’ADRIC mène entre janvier et février un cycle de sensibilisations auprès des jeunes du Collège Thomas Mann (Paris 13è) sur l’égalité filles-garçons.

Cette action vise à sensibiliser les 5 classes de 4è du collège aux problématiques liées aux discriminations sexistes et aux violences de genre. Elles ont également pour but de faire prendre conscience aux jeunes du poids des préjugés et des stéréotypes afin de les engager dans une culture du respect et de l’égalité au sein du collège.