Soutenir la fonction parentale et éducative dans un contexte de diversité socioculturelle : l'engagement des professionnel-le-s et des élu-e-s

Expérience d'un séminaire interprofessionnel à Asnières-sur-Seine (92)

Pourquoi un tel séminaire à Asnières ?

Dans la mise en œuvre du Projet Educatif Local (PEL), l'équipe municipale de la ville d'Asnières-sur-Seine (92) donne une place importante aux thématiques liées à la parentalité : la conciliation entre la vie familiale et la vie professionnelle, les relations enfants/parents, les rôles des parents, les rôles des tiers éducateurs, la relation enfants/familles/professionnels.

En mars 2011, des affrontements entre bandes rivales d'Asnières et de Gennevilliers ont provoqué la mort d'un adolescent et démontré l'urgence d'un plan d'action sur la thématique de la parentalité. Les deux villes ont immédiatement pris des mesures de sécurité. Une concertation avec les professionnels a été envisagée afin d'approfondir l'élaboration du PEL.

A l'initiative de la Maison des Femmes, et en partenariat avec la Mairie d'Asnières, l'ADRIC a été sollicitée pour animer un séminaire interprofessionnel intitulé : « Soutenir la fonction parentale et éducative dans un contexte de diversité socioculturelle ».

Le 13 mai 2011, ce séminaire a réuni une centaine de professionnel-le-s, aux profils variés et transversaux : personnels de l'Education nationale, personnels du Conseil général (Protection Maternelle Infantile, Aide Sociale à l'Enfance, etc.), de la petite enfance, conseillères conjugales, psychologues, proviseure-adjointe, responsables de projets politique de la ville, atelier santé ville, conseil local sécurité prévention de la délinquance, CCAS, des représentants de fédérations de parents d'élèves, la CAF, etc.

En s'appuyant sur les apports théoriques et les échanges de pratiques, cette journée voulait mettre en synergie des acteurs et actrices œuvrant dans les divers champs de l'intervention sociale et mieux cerner leurs préoccupations dans la perspective d'orienter les politiques locales à venir. C'est ainsi qu'une série d'exposés-débats proposée dans la matinée a été poursuivie par des ateliers d'échanges de pratiques l'après-midi. En fin de journée, la synthèse des travaux a été proposée à l'ensemble des participant-e-s.

Apports des travaux

Au cours de cette journée, les axes suivants ont été mis en réflexion :

- l'évolution de la fonction parentale dans la société contemporaine et la notion de parentalité : qu'entend-on par parentalité, interculturalité, autorité parentale, diversité socioculturelle, etc. ?

- la connaissance transversale des aspects sociaux, culturels, psychologiques, juridiques, anthropologiques et politiques liés à la parentalité ;

- l'approche des problématiques, des difficultés relationnelles, des incompréhensions rencontrées sur le terrain qui illustrent les différentes conceptions de la parentalité et de l'éducation dans un contexte de diversité sociale et culturelle.

Ces échanges ont permis aux professionnel-le-s de définir les besoins prioritaires suivants :

- créer une culture commune entre professionnel-le-s sur la parentalité : que signifie « être parent » aujourd'hui ?

- mieux définir le rapport entre l'intra et l'extra-familial : comment le professionnel se positionne-t-il ? En dehors ou à l'intérieur du cercle familial ?

- travailler sur la question du genre dans l'éducation : quel travail mener sur les représentations sexuées ?

- clarifier les dimensions liées à la diversité culturelle : comment agir pour un meilleur dialogue avec les parents de divers milieux socioculturels, et notamment ceux d'origine étrangère ?

- mettre en place un diagnostic partagé nécessaire au niveau local pour réussir à atteindre les parents : mieux connaître les besoins des familles pour mieux y répondre et mieux les mobiliser ; 

- Renforcer les partenariats : comment développer les partenariats et mieux connaître des dispositifs existants ?

En rapport avec ces questions prioritaires, les professionnel-le-s ont proposé des pistes d'actions concrètes :

- créer un lieu ou un numéro de téléphone à la mairie pour orienter de manière adaptée les professionnel-le-s et les parents vers les structures les lus aptes à les accompagner en fonction des situations rencontrées ; 

- réaliser une étude des besoins rencontrés par les parents asniérois en fonction des âges des enfants ; 

- agir sur les représentations qu'ont les parents face à la vie de leurs enfants dans l'espace extrafamilial : par exemple sur la graduation des risques de l'extérieur pour les enfants ; 

- renforcer l'animation collective à l'extérieur, dans l'espace public, en y organisant des activités comme un cinéma en plein air, en pensant à favoriser la mixité socioculturelle ; 

- travailler sur la place des pères dans la petite enfance, les inciter à prendre leur place ; 

- agir sur les représentations sexuées :

* avec les enfants, en proposant des jeux mixtes, dénués d'assignation sexuée ;

* au sein des institutions, en allant à l'encontre de la perception dominante de la virilité qui produit une méfiance envers les hommes qui exercent des métiers dans lesquels les femmes sont traditionnellement majoritaires.

Conditions de réussite

Une action réunissant des professionnel-le-s aux besoins différenciés doit respecter plusieurs conditions pour réussir :

1. Pour la mise en place du séminaire

- offrir des interventions pluridisciplinaires et complémentaires susceptibles d'apporter des éléments de réflexion à l'ensemble des participant-e-s ; 

- articuler les apports théoriques et les questionnements pratiques émanant des participant-e-s. Les apports théoriques préalables établissent un cadre commun de références indispensable, puis, les moments d'échanges d'expériences permettent de considérer les besoins des participant-e-s ; 

- proposer une restitution en plénière des réflexions menées en sous-groupes, et une synthèse des grands axes de discussions des professionnels à l'équipe municipale.

2. Pour la concrétisation des pistes d'action

- mener une évaluation de l'action et recenser les besoins d'approfondissement futurs en s'appuyant sur une grille d'analyse élaborée en collaboration avec les partenaires du projet ;

- mettre en place un programme de formation à partir des besoins identifiés au cours du séminaire, notamment grâce à la synthèse des questionnaires d'évaluation ; 

- s'assurer de l'engagement des partenaires décisionnels à prendre des mesures concrètes sur les pistes proposées.

Perspectives d'actions

Afin de poursuivre le travail de définition d'une politique locale sur la parentalité, la Mairie d'Asnières a engagé une enquête publique menée par et avec des parents volontaires du 2 au 30 janvier 2012. Ces parents avaient pour mission d'enquêter auprès d'autres parents et de recenser leurs besoins et les difficultés rencontrées.

Les résultats de cette enquête ont été présentés le 15 février 2012 au Maire, aux élu-e-s et aux habitants.

En introduction de cette restitution, l'ADRIC a réalisé et présenté une étude statistique sur les profils sociodémographiques des parents asniérois qui visait à :

- synthétiser les éléments statistiques relatifs à la typologie des familles asniéroises (nombre de couples avec enfants, nombre de familles monoparentales, nombre de moins de 25 ans, enfants restant dans le foyer parental jusqu'à 25 ans, nombre d'enfants par couple, CSP des familles par zone géographique) et faire ressortir les grandes caractéristiques des familles asniéroises ;

- réaliser une analyse comparative de ces données par secteur géographique (hauts d'Asnières, sud, centre) ;

- intégrer la cartographie des structures proposant des actions sur la parentalité.