Février 2009 – Le mois de l’innovation pour l’ADRIC

Retour sur nos actions
Février 2009 – Le mois de l’innovation pour l’ADRIC

Date de publication :

18 août 2011
Retour sur nos actions

De nouvelles thématiques d’intervention

1) Prévention des violences subies et exercées par les jeunes

L’ADRIC initie la formation-action « Optimiser les ressources positives existantes en faveur de la « , auprès de la Mairie de Villetaneuse : 6 journées d’intervention, sur une période de 6 à 8 mois.

Face aux phénomènes de violence engageant des groupes de jeunes, les acteurs de la ville ont souhaité s’appuyer sur les ressources, expériences et initiatives existantes, afin de dégager des modes d’intervention collective fondées sur des réalités positives de terrain.

La démarche proposée réunit des acteurs institutionnels et associatifs œuvrant dans le champ de la socialisation des jeunes ainsi que habitant/es, notamment des parents.

L’action se déroule en plusieurs phases (séances de travail, rencontres entre les acteurs, retours d’expériences, évaluation) et permet d’établir un diagnostic partagé entre ces divers acteurs sur les acquis, les atouts, les manques et les difficultés, ainsi que sur le rôle propre à chacun dans ce champ.

La finalité de ce projet : proposer un rapport aux élus et aux habitant/es, visant à lancer une dynamique d’action commune.

2) Accompagnement du processus d’insertion professionnelle

Auprès de l’ANAEM l’ADRIC développe la thématique « Mieux accompagner les migrants dans le processus d’insertion socio-économique » : 16 journées de formation organisées auprès des auditeurs/trices et assistants/es sociaux.

Cette action vise à optimiser les nouvelles postures professionnelles des agents amenés à travailler dans le processus d’accompagnement à l’insertion professionnelle, tout en construisant une approche et une grille de lecture commune.

Une nouvelle action : Formation des élu/es locaux

Vendredi 13 février, en partenariat avec le CIDEFE (Centre d’Information, de Documentation, d’Etude et de Formation des Elus) et ECVF (Elu/es Contre les Violences faites aux femmes), l’ADRIC organise une formation à destination des élu/es sur la question « Spécificités des violences vécues par les femmes issues des immigrations : quels outils pour définir une politique locale ? »

En vue de définir une politique adaptée aux besoins locaux en matière de lutte contre les violences faites aux femmes, l’ADRIC propose aux élu/es locaux des outils théoriques et pratiques qui leur permettent de mieux identifier la complexité de ces situations et de s’engager sur des réponses pertinentes.

Sur le sujet

À lire aussi