Février 2012 : Projet iYouth – L’ADRIC engagée dans des actions favorisant l’intégration des jeunes migrants

Retour sur nos actions
Février 2012 : Projet iYouth – L’ADRIC engagée dans des actions favorisant l’intégration des jeunes migrants

Date de publication :

22 février 2012
Retour sur nos actions

Depuis septembre 2011, l’ADRIC participe au projet européen iYouth qui vise à soutenir les associations de jeunes migrants pour prévenir l’exclusion et favoriser l’intégration des jeunes.

Ce projet innovant réuni cinq pays membres de l’Union Européenne (Autriche, Finlande, France, Pologne et République Tchèque), représentés chacun par des acteurs institutionnels et associatifs œuvrant dans le champ de l’intégration et auprès des jeunes.

Pour la France, l’ADRIC, en collaboration avec l’OIM Marseille et le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et de la Vie Associative, fait partie des partenaires engagés qui ont pour mission d’accompagner activement la réalisation du projet dans toutes ses étapes. Les zones d’observation et d’action pratique ciblées sont situées en Ile-de-France.

iYouth propose plusieurs étapes : 

  • Développement de modèles et de matériels de formation sur l’intégration et la prévention de l’exclusion

A partir des échanges de pratiques et de ressources entre les représentants des pays partenaires, le projet veut identifier les  « nouveaux modèles d’intégration » vécus par les jeunes migrants ou les jeunes issus des immigrations. Seront ainsi élaborées des démarches de formation et des outils transférables pour soutenir les associations de jeunes migrants et l’ensemble des acteurs dans l’accomplissement de leurs missions en faveur de l’intégration des jeunes. Ces outils seront disponibles sur une plateforme de formation en ligne.

  • Renforcement des capacités des associations

Un atelier national sera organisé dans chaque pays partenaire pour familiariser un large éventail d’associations de jeunes à la plateforme et dynamiser leur réseau.

  • Sensibilisation et diffusion des résultats

L’organisation de conférences multi-acteurs facilitera l’échange des informations et des résultats du projet, et permettra de développer un réseau entre les associations et les autorités institutionnelles compétentes. Un séminaire final se tiendra en février 2013, à Bruxelles, pour la restitution de l’ensemble des travaux et de leurs résultats.

Ce projet est piloté par l’OIM Helsinki (Organisation internationale pour les migrations) avec le soutien des bureaux de l’OIM des pays participants, et cofinancé par La Commission européenne, le Ministère de l’Education et de la Culture de Finlande, le Ministère de l’Intérieur d’Autriche, l’Association for the Opportunities of Young Migrants (META) de République Tchèque.

Sur le sujet

À lire aussi